
HSP
Roger Nupie le silence dans la chambre bleue
LE SILENCE DANS LA CHAMBRE BLEUE Roger Nupie pour mes parents, d'après la musique de Al Gromer Khan traduction: Lucienne Stassaert Texte original en Néerlandais 1 Durant cette étrange forme de paix, lorsque le silence suinte dans la chambre bleue, nous devrions suivre à temps le temps, rester un témoin intériorisé, un bougeur impassible, ami de la terre. Nous devrions cacheter ce dont nous nous souvenons à peine près des portes ouvertes, des chambres vides: une histoire estivale de roses, de cerisiers tout en fleurs. 2 Nous devrions choyer le ciel ouvert sur le littoral, le phare, la lune opale, fêter le jour des amants, lorsque la nuit tombe dans Melancholy Street, représenter les rituels des jours lucides. Ne pas dénier le feu doux, les places où pour la première fois le coeur s'est ouvert, le désir de domaines à une plus grande hauteur. 3 Nous devrions réprimer l'oubli, fêter la tendresse, adorer ce que sinon nous oublions, ce qui se reflète: un pays de rêve, un indicateur de passion, une aspiration, des paroles saintes. Apprendre à nouveau la pulsation du temps séculaire: une odeur de santal, l'appel nocturne des batteries, le son tamisé du sitar.